Outils pour utilisateurs

Outils du site


divers:influence_et_reseau

Influence et réseau

Un exemple de ce que nous ne voulons pas voir aux portes du libre, les hérauts du Transhumanisme, de la singularité technologique ou du techno-solutionnisme (article en anglais).

Le capitalisme dérive ces dernières décennies vers l'éconnomie de la surveillance et sans passer par de longs détours, les GAFAM en sont les portes-étendards.

Comprenons nous bien, nous ne sommes pas là pour juger des choix des individus, de leurs qualités techniques, morales ou sociales, ni de leurs motivations personnelles ou collectives. Si notre choix porte sur l'exemple de l'association sans but lucratif qu'est Molengeek c'est pour documenter les processus d'influence que véhiculent les courants de pensée mentionnés au début de cet article.

L'image

Nous le savons, nous le pratiquons régulièrement, les couleurs ont une connotation politique. Les rouges sont socialistes, les bleus sont libéraux, les verts sont écologistes, etc. Même si outre-atlantique les couleurs sont réduites au rouge républicain et au bleu démocrate, le vert reprend tout de même le parti « green » ou parfois les autres qui sont minoritaires lorsque leurs scores valent la peine d'être rassemblé dans l'un ou l'autre graphe.

Dans les processus de mondialisation, la communication et l'image sont des vecteurs idéologiques importants et ces outils sont utilisés abondamment. L'image de marque, par exemple, peut se reposer sur un design sélectif pour constituer un logo.

Pour ce qui est de Molengeek, le choix des quatre couleurs que sont le vert, le jaune, le rouge et le bleu pourrait, en terme de « dépolitisation », refléter une forme d'universalisme qui se voudrait inclusif, reprenant de-facto les couleurs de ses pairs corporatistes.

Le partenariat

Pour rayonner dans ses objectifs d'accompagnement des processus de digitalisation de la société, Molengeek s'entoure de partenaires dont voici un échantillon qui constitue un triptyque efficace, couvrant la télécommunication, la relation client, la recherche et l'indexation tout en véhiculant un image moderne et technophile.

Proximus®

Proximus® est une filiale du Groupe Proximus dont l'État belge est actionnaire majoritaire (53% des parts).

Salesforce®

Salesforce® est une entreprise américaine installée à San Francisco et spécialisée dans la gestion de relation client.

Google®

Google®, filiale de la société Alphabet, est une société spécialisée dans les moteurs de recherche.

Les choix numériques

Les choix « digitaux » de ce genre d'organisation sont sous l'influence d'une pression sociale au même titre que les Espaces Public Numériques puisqu'un des objectifs est la réduction de la fracture numérique, sans questionner son origine.

Au vu des cursus proposés par Molengeek ou Technofutur TIC (organisation qui soutien les EPN de Wallonie) nous pouvons constater une forme de mise en conformité vis à vis de ce phénomène trop peu débattu, qu'est la « digitalisation », nous l'espérons, à quelques rares exceptions près.

Nous parlons de « mise en conformité » parce que la plupart des outils dont l'enseignement sera perpétré, sont des « outils privateurs », tantôt offerts généreusement par des partenaires (comme ceux mentionnés en amont de cet article), tantôt distribués avantageusement par le réseau TechSoup dont Socialware est l'antenne belge de cette plateforme globale.

Pire, les idéologies sous-jacentes à ce « néolibéralisme digital » sont subventionnées par de l'argent public comme c'est le cas de Actiris avec les chèques formation pour les formations de Molengeek ou le Forem, également par le biais des chèques formation pour TechnofuturTIC. Nous sommes loin du vœu pieu du « public money - public code ».

Un autre réseau de soutien d'Espaces Public Numériques, le réseau Cabane, est un des rares acteurs qui mentionne ouvertement le terme de logiciels libres sur son catalogue.

En quoi est-ce un problème ?

Sans développer un regard critique et des comportements susceptibles de contrecarrer la collecte massive de données et d'informations sur les populations, nous ne faisons que renforcer des positions dominantes existantes au risque de faciliter l'émergence d'autres situations comme celle de Cambridge Analytica exposée dans la lignée de l'élection de Donald Trump à la présidence américaine.

Si c'est trop résumé, nous ne prendrons pas le temps dans cet article pour étoffer en quoi former les jeunes à la digitalisation risque d'entretenir un changement de paradigme vers une société encore plus facilement quantifiable, observable et exploitable par des acteurs qui restent motivés par le profit sur fond de progrès technique.

Bon nombre d'outils et de technologie enseignées dans ces associations sans but lucratif sont des technologies non libres qui soutienne le marketing numérique, le profilage et le commerce de données personnelles.

CA de Proximus

En Belgique, nous pourrions considérer l'entrée au Conseil d'Administration de l'opérateur de télécommunication historique du fondateur de Molengeek, comme un gage de qualité et de reconnaissance des avancées effectuées dans le cadre de la « digitalisation ».

On peut aussi considérer qu'un siège de plus est occupé par un parangon de la vallée du silicium au cœur même des institution technologiques belges. Un de plus.

divers/influence_et_reseau.txt · Dernière modification: 2021/05/12 23:47 de Thierry Fenasse